L’architecture du livre d’architecture chez Calouste Gulbenkian

Exposition documentaire du 21 au 22 novembre 2017

Quel portrait des livres d’architecture peut-il émerger d’une bibliothèque non spécialisée ?

Le succès de l’homme d’affaires Calouste Sarkis Gulbenkian (1869-1955) n’a pas anéanti sa curiosité intellectuelle. Tout au long de sa vie, il a réuni la collection d’un musée remarquable et l’a fait accompagner d’une bibliothèque unique.

Ayant comme point de départ sa bibliothèque personnelle, ces vitrines présentent des hypothèses de recherche qui rapprochent l’histoire du livre de celle de l’architecture, une histoire de partage entre savoir spécialisé et culture.

En le faisant, peut-être quelques qualités physiques du savoir et du partage intellectuel peuvent devenir plus explicites.

Cette conscience devient matière à penser au moment où le livre en tant qu’objet redécouvre sa place à côté du monde de l’information et de l’édition numérique. Les vitrines sont organisées thématiquement. Le voyage, les jardins, le genre, le traité, l’origine et la maison deviennent des concepts capables de regrouper des exemplaires autour de plusieurs idées et de sources architecturales.