Le reste est ombre : Pedro Costa, Rui Chafes et Paulo Nozolino

8 juin – 22 août 2022 | Centre Pompidou (Galerie 4)

Commissariat : Philippe-Alain Michaud, directeur du service du cinéma expérimental, curateur, Musée national d’art moderne et Jonathan Pouthier, attaché de conservation, Musée national d’art moderne.

Consacrée aux artistes portugais Pedro Costa, Rui Chafes et Paulo Nozolino, l’exposition « Le reste est ombre » se présente sous la forme d’un dialogue entre cinéma, sculpture et photographie. Pensée comme un parcours immersif, elle s’articule autour des images de As filhas do Fogo [Les Filles du feu] (2019) de Pedro Costa, de la série de sculptures de Rui Chafes As tuas mãos [Tes mains] (1985-2015), ainsi que de la double projection de Pedro Costa Minino macho, Minino fêmea (2005) et du triptyque Untitled, 2008-2010-2002 de Paulo Nozolino. Invité à déambuler dans un espace labyrinthique, plongé dans l’obscurité, le public fait l’expérience inédite d’une œuvre collective complexe conçue à la croisée des interrogations plastiques de ces trois artistes engagés, au fil des années, dans une collaboration féconde. Les gestes artistiques et scénographiques se confondent, pour interroger l’état du monde dans son actualité la plus immédiate comme dans sa profondeur historique.

L’exposition emprunte son titre à un vers de Fernando Pessoa, poète majeur d1e la modernité portugaise. Pedro Costa, Rui Chafes et Paulo Nozolino incarnent une génération d’artistes portugais dont les œuvres, développées dans le contexte du retour à la démocratie après la révolution des Œillets du 25 avril 1974, portent la marque des ombres de l’histoire contemporaine du Portugal et de l’Europe.

Leurs trois œuvres distinctes, mobilisant chacune un médium spécifique (sculpture, photographie, film) se répondent et s’interprètent réciproquement. Le film Sweet Exorcist (2012) de Pedro Costa active des effets de durée et d’animation dans l’espace et l’ouvre à la dimension du son ; les photographies en noir et blanc de Paulo Nozolino opposent à la sculpture et au film des effets de planéité et de résistance à la profondeur ; les sculptures de métal peintes en noir de Rui Chafes, telles Corpo final [Corps final] (2022), Véu [Voile] (2016) ou encore Sem Voz [Sans voix] (2022), deviennent des objets immatériels, tandis que les films prennent une matérialité texturale habituellement propre à la sculpture.

L’ombre, dans sa relation au corps ou à la figure, enveloppe les œuvres des trois artistes au point de se confondre avec l’espace même où elles se rassemblent. L’exposition devient alors une expérience singulière de flottement entre apparition et disparition, les effets de présence se substituant à ceux de la représentation. Dans la sculpture de Rui Chafes, la forme idéale se disloque, tandis que se perd la référence au canon anatomique. La photographie de Paulo Nozolino instaure, à travers des tirages argentiques sombres, très contrastés, une dramaturgie fondée sur le clair-obscur, à rebours de la clarté descriptive. Les films de Pedro Costa quant à eux, par leur présentation sous forme d’installations, engagent une picturalisation du champ dans le statisme des figures hiératiques qui s’élèvent sur fond d’obscurité.

Pourtant, la mise en suspens permise par l’expérience du parcours immersif et la dématérialisation des images n’abolissent pas le réel : à la lumière paradoxale du ténébrisme dans lequel est plongé l’espace d’exposition, le monde se reconstitue. Surgissant de l’obscurité, se donne alors à voir, selon Pedro Costa, « un monde en réduction, fait de petites places publiques, d’allées, de corridors, de salles et de caves, rempli de murmures, de bousculades, d’ombres, de pleurs, de cruauté et de sollicitations multiples ».

Cette exposition, soutenue par la Fondation Calouste Gulbenkian – Délégation en France, est organisée dans le cadre de la Saison France-Portugal 2022, mis en œuvre par l’Institut français pour la partie française.

 

Updated on 07 juin 2022

Paramètres des Cookies

Sélection de Cookies

La Fondation Calouste Gulbenkian utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation, et pour améliorer la sécurité et la performance du website. La Fondation peut également utiliser des cookies pour partager des informations sur les médias sociaux et pour afficher des messages et des autres publicités adaptés à vos intérêts, sur notre website et dans d'autres websites.