Rencontre avec Richard Zimler et Chahla Chafiq

Event Slider

À l’occasion de la parution en France du livre de Richard Zimler “Lazare” (Éditions Cherche Midi), l’auteur dialoguera avec l’autrice franco-iranienne Chahla Chafiq et la traductrice Sophie Bastide-Foltz.

Best-seller au Portugal dès sa sortie, “Lazare” est un roman passionnant et largement documenté, situé dans le contexte des pratiques et traditions juives de l’époque avant Jésus-Christ.
Un roman qui emporte le lecteur bien au-delà des événements qui nous sont parvenus, et qui nous confronte aux relations humaines, aux liens amicaux remplis de compassion.

Revoir la rencontre

 

Richard Zimler est né en 1956 à Roslyn Heights, une banlieue de New York. Il a obtenu un baccalauréat en religion comparée à l’Université Duke et une maîtrise en journalisme à l’Université de Stanford.

Il a travaillé comme journaliste pendant huit ans, principalement dans la région de San Francisco. En 1990, il a déménagé à Porto, où il a enseigné le journalisme, d’abord à l’Escola Superior de Jornalismo et plus tard à l’Université de Porto. Il a actuellement la double nationalité, américaine et portugaise. Depuis 1996, il a publié douze romans, un recueil de nouvelles et six livres pour enfants.

Il est édité en France par Le Cherche midi, Buchet/Chastel et Actes Sud (Rouergue).

Son roman Le Gardien de L’Aube a reçu le 2009 Prix Alberto Benveniste. En juin 2013, le comité de lecture des Yvelines a choisi son roman Les Anagrammes de Varsovie comme meilleur polar de 2013.

 

Chahla Chafiq, née en Iran, a participé activement à la révolution iranienne de 1979, puis s’est opposée à l’arrivée des islamistes au pouvoir. Poursuivie par la police politique du nouveau régime, elle a été contrainte à l’exil et a trouvé refuge en France en 1982.

Ses premiers recueils de nouvelles paraissent dans les années 1980, publiés par des maisons d’édition iraniennes en exil (États-Unis, France). En 1991, Chahla Chafiq publie son premier essai en langue française, La femme et le retour de l’islam (Le Félin). En 2005, plusieurs de ses nouvelles sont traduites sous le titre Chemins et brouillard (Metropolis). Dix ans plus tard paraît son premier roman écrit en français, Demande au miroir (L’Âge d’homme, 2015).

En Iran, ses ouvrages sont interdits et diffusés sous le manteau.

Depuis une trentaine d’années, Chahla Chafiq navigue entre sa langue maternelle et sa langue d’adoption. L’écriture en français lui a ouvert de nouveaux horizons créatifs, dans un dialogue ininterrompu avec sa langue maternelle. Ce voyage entre deux langues, deux cultures, deux imaginaires, est, pour elle, une source d’enrichissement permanent. D’où son enthousiasme à dialoguer avec Richard Zimler, dont le roman Lazare explore les relations interculturelles sous un angle humaniste et met en lumière l’universalité des passions humaines.

 

Sophie Bastide-Foltz est traductrice littéraire depuis plus de trente-cinq ans. Une grand-mère anglaise l’a très tôt sensibilisée à la langue de Shakespeare. Après cinq années passées aux États-Unis, où elle étudie notamment au Santa Monica College, elle revient en France.

Elle entre alors comme secrétaire de rédaction au magazine Le Point, puis à la revue Critique des Éditions de Minuit et collabore au Magazine Littéraire

Par amour de la langue française et pour pouvoir s’occuper de ses filles tout en travaillant, elle fait alors le choix de la traduction littéraire. 

Elle a traduit à ce jour plus d’une cinquantaine de livres d’auteurs de langue anglaise d’une dizaine de pays.

Parmi eux, Henry Miller, Susan Sontag, Margaret Laurence, Ayn Rand, Terry Hayes, Fatima Bhutto, Richard Zimler…

Au nombre des éditeurs avec lesquels elle a collaboré on peut citer Actes Sud, Belfond, Buchet-Chastel, Gallimard, Anne Carrière, Les Belles Lettres, cherche-midi éditeur, Jean-Claude Lattès…

Paramètres des Cookies

Sélection de Cookies

La Fondation Calouste Gulbenkian utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation, et pour améliorer la sécurité et la performance du website. La Fondation peut également utiliser des cookies pour partager des informations sur les médias sociaux et pour afficher des messages et des autres publicités adaptés à vos intérêts, sur notre website et dans d'autres websites.