Poétiques et politiques du corps dans les aires lusophones

Event Slider

Date

Loading

Dans le cadre des Rencontres de la Bibliothèque Gulbenkian, présentation du livre Poétiques et politiques du corps dans les aires lusophones (Éditions Hispaniques, 2021), par les coordinateurs de l’ouvrage Maria Araújo da Silva et Fernando Curopos avec la participation de Alda Maria Lentina.

Revoir la rencontre

 

 

À partir de différentes approches disciplinaires et en croisant corporéité, identité et interactions entre les individus, le volume collectif Poétiques et politiques du corps dans les aires lusophones (Éditions Hispaniques, 2021), coordonné par Maria Araújo da Silva et Fernando Curopos, se propose d’analyser les façons dont le corps – individuel et collectif – dit, se dit et s’inscrit au sein du champ poétique mais aussi dans les sphères politiques et sociales, à travers différentes expressions imaginaires et artistiques des aires lusophones. Y sont ainsi envisagées les relations et dynamiques de pouvoir et de résistance mais aussi les effets de dichotomies centre/périphéries, normes/marges, public/privé et les tensions qu’elles engendrent, tout comme les processus de hiérarchisation « de la tête au pied », capitalisant ou non certaines parties du corps (corpus). 

 

Alda Maria Lentina : Maître de Conférences à l’Université de Dalarna, Suède. Docteur ès Lettres (Études Lusophones) de l’Université de Paris-Sorbonne – Paris IV, avec une thèse intitulée Agustina Bessa-Luís et l´écriture de l’Histoire (2012) (bourse de la FCT), effectuée sous la direction de Maria Graciete Besse. Membre permanent du Centre de Recherches ISLL (School of Language, Literatures and Learning) - Groupe Litterature, Identity and Tansculturality (LIT) à l’Université de Dalarna et du Centre de Recherches Interdisciplinaires sur les Mondes Ibériques (CRIMIC) de l’Université de Paris-Sorbonne – Paris IV. Ses domaines actuels de recherches sont : Littérature des pays Lusophones, Histoire des femmes, Images et Représentations du féminin et du masculin, « Écriture-femme », Altérité, Postmodernité, Identité nationale et Déconstruction, « Gender studies » et « Postcolonial studies ». 

Maria Araújo da Silva : Maître de Conférences en Études Lusophones à Sorbonne Université depuis 2006. Actuelle membre du Centre de Recherches Interdisciplinaires sur les Mondes Ibériques Contemporains (CRIMIC), ses recherches portent sur la littérature portugaise contemporaine et tout particulièrement sur l’écriture des femmes. Elle a reçu, en 2009, le Prix Littéraire Maria Ondina Braga (Portugal) avec un essai issu de sa thèse. Elle a publié de nombreux articles et participé à différents colloques internationaux sur les sujets de ses recherches. Elle a codirigé plusieurs numéros de revues et des ouvrages collectifs, dont Femmes oubliées dans les arts et les lettres au Portugal - XIXe-XXe siècles (avec Maria Graciete Besse, 2016) ; Exiliance au féminin dans le monde lusophone, XIXe-XXe siècles (avec Maria Graciete Besse, Ana Paula Coutinho et Fatima Outeirinho, 2017), Paris, Mário de Sá-Carneiro et les autres (avec Fernando Curopos, 2018) et le tout récent Poétiques et politiques du corps dans les aires lusophones (2021, codirigé avec Fernando Curopos). 

Fernando Curopos : Professeur des Universités en Études Lusophones à l’Université Sorbonne Nouvelle. Ses principaux axes de recherche sont la littérature portugaise (XIXe-XXIe siècles), la littérature licencieuse, le cinéma queer portugais, les questions de genre et de sexualité dans la littérature et la culture portugaises, les études pornographiques et queer. Il est l’auteur de António Nobre ou la crise du genreL’Émergence de l’homosexualité dans la littérature portugaise (1875-1915)Queer(s) périphérique(s) : représentation de l’homosexualité au Portugal (1974-2014)Lisbonne 1919-1939 : des Années presque Folles et de Versos Fanchonos, Prosa Fressureira : Uma Antologia (1860-1910). Il travaille actuellement à la rédaction d’un ouvrage sur la littérature érotique portugaise.

 

Paramètres des Cookies

Sélection de Cookies

La Fondation Calouste Gulbenkian utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation, et pour améliorer la sécurité et la performance du website. La Fondation peut également utiliser des cookies pour partager des informations sur les médias sociaux et pour afficher des messages et des autres publicités adaptés à vos intérêts, sur notre website et dans d'autres websites.