Artistes portugais à Paris : une histoire orale

Paris occupe un rôle de premier ordre dans la vie des artistes, musiciens et hommes de lettres portugais au cours du temps.

André de Gouveia au XVIe siècle, Eça de Queiroz au XIXe siècle et, depuis, des figures incontournables de la culture portugaise sont passées par Paris : Amadeo de Souza-Cardoso, Almada Negreiros, Vieira da Silva, Lourdes de Castro, Manuel Cargaleiro, Sérgio Godinho et tant d’autres. Cette liste pourrait continuer indéfiniment, tant le nombre de personnalités de la culture portugaise qui ont vécu et travaillé dans cette ville est immense.

Paris a été une zone de refuge, une ville d’exil mais aussi d’apprentissage et de liberté – politique, intellectuelle, créative – pour des générations successives de jeunes portugais. Cette mémoire mérite d’être protégée et sauvegardée pour les générations à venir. C’est pour cette raison que la Délégation en France de la Fondation Gulbenkian vient de lancer un projet intitulé « Artistes portugais à Paris – une histoire orale », qui consiste en l’enregistrement de la mémoire et des expériences à Paris de quelques-unes des figures tutélaires de notre culture, chaque parcours personnel constituant un patrimoine extrêmement précieux pour l’histoire des arts et des lettres portugaises.

A partir du 1er septembre