Chargement Évènements
  • Cet événement est passé

Silvia Contarini et Luca Acquarelli

Le colonialisme italien : la guerre d'Ethiopie et sa mémoire

Quand

Wed, 16 May, 2018
19:00 Jusqu'à 20:30

Salle de conférences
39 Boulevard de la Tour Maubourg, Paris
Google Maps »

Billets

Réservation obligatoire

Lors de cette rencontre, Silvia Contarini (université Paris Nanterre) se propose d’analyser les reportages journalistiques des écrivains, Curzio Malaparte et Dino Buzzati, envoyés en Éthiopie en 1939-40 par le quotidien Corriere della Sera. Leurs chroniques, tout en trahissant un différent degré d’adhésion à l’idéologie fasciste, ignorent la nature violente de la colonisation et occultent la réalité de la résistance éthiopienne. Presque soixante-dix ans plus tard, dans l’un des premiers romans post-coloniaux italiens, Regina di fiori e di perle (2007), l’italo-éthiopienne Gabriella Ghermandi propose une emblématique réécriture de l’histoire, vue du côté du peuple éthiopien. 

Luca Acquarelli (université Lille 3) analysera à son tour Pays Barbare (2013) de Yervant Gianikian et Angela Ricci Lucchi à partir d’une réflexion sur la mise en forme de l’histoire et de la mémoire par le remontage des images d’archives cinématographiques. Ce film porte son regard analytique sur l’Italie fasciste, ainsi que sur ses violences coloniales, notamment celles liées à la guerre d’Éthiopie.

Selon les deux cinéastes, pour comprendre le colonialisme fasciste il faut «courber» l’archive, la faire parler à partir de documents probablement les plus banals et soumettre la narration historique aux inventions de l’imagination artistique pour jeter des ponts vers le présent.

Cycle « Atlas des mots et des images des dé-colonisations » proposé par Maria Benedita Basto et Teresa Castro

S'inscrire à la conférence

Dans l'agenda